418-930-2053

La moule zébrée (Dreissena polymorpha)

Sur la photo la moule zébrée est celle du haut. Elle est fixée sur une vivipare géorgienne, une autre espèce envahissante présente au Québec

La moule zébrée (Dreissena polymorpha) est un petit bivalve d’eau douce reconnaissable à sa coquille en forme de triangle allongé, souvent striée de rayures noires ou brunes rappelant des zébrures. À l’âge adulte, ces coquilles peuvent atteindre une longueur comprise entre 1 et 4 cm.

Originaire d’Europe, la moule zébrée s’est introduite en Amérique du Nord dans les années 1980 via les eaux de ballast des navires transportant des marchandises. Elle s’est rapidement répandue dans cette région. Au Québec, on la retrouve aujourd’hui dans le fleuve Saint-Laurent, la rivière Richelieu, le lac Champlain, le lac des Deux Montagnes et la rivière des Outaouais, ainsi que dans les lacs MagogMemphrémagogMassawippi et Témiscouata.

La moule zébrée se propage principalement par le déplacement de ses larves, appelées véligères, qui sont transportées par le courant de l’eau ou par les embarcations. Les adultes peuvent également se fixer aux coques de bateaux, aux structures sous-marines et à d’autres substrats solides, facilitant ainsi leur dispersion.

En matière de reproduction, la moule zébrée est très efficace. Une femelle peut libérer jusqu’à un million d’œufs au cours d’une saison de reproduction, ce qui lui permet de former des colonies très denses, atteignant parfois 700 000 individus par mètre carré.

Cependant, la présence de la moule zébrée a des impacts considérables sur les écosystèmes aquatiques. Elle filtre activement l’eau pour se nourrir, ce qui peut réduire la disponibilité de la nourriture pour d’autres organismes et entraîner des changements dans la composition des communautés aquatiques. De plus, ses colonies denses peuvent obstruer les systèmes de filtration, endommager les infrastructures et perturber les activités humaines telles que la pêche et la navigation.

Malheureusement, une fois introduite, les méthodes de contrôle de la moule zébrée sont limitées.

Source : Gouvernement du Québec :https://www.quebec.ca/agriculture-environnement-et-ressources-naturelles/faune/animaux-sauvages-quebec/liste-des-especes-fauniques/moule-zebree  
Gouvernement du Canada :https://www.dfo-mpo.gc.ca/species-especes/profiles-profils/zebramussel-moulezebree-fra.html  
Moule zébrée

Le cas du lac Massawipi